Membres du jury international

Dates du prochain Concours: octobre 10 au 21 2017

john grew  

John Grew/Canada

Cofondateur et directeur artistique du Concours international d’orgue du Canada, John Grew est professeur émérite de l’Université McGill où il a enseigné pendant plus de quarante ans. En plus d’avoir mis sur pied le programme de musique ancienne de McGill, il a été doyen de la faculté de musique et récipiendaire du Distinguished Teaching Award. Il est le fondateur de l’Académie estival d’orgue de McGill, a mené une grande carrière en Europe et en Amérique du Nord, en plus d’avoir été invité à se produire lors de nombreux congrès et à participer à de nombreux enregistrements radiophoniques.

     
     
 

David Briggs/Royaume-Uni

David Briggs est un artiste internationalement reconnu qui possède un répertoire qui s'étend sur cinq siècles et est reconnu de par le monde entier pour ses transcriptions brillantes des oeuvres symphoniques des compositeurs tels Mahler, Schubert, Tchaikovsky, Bruckner, Ravel et Bach. David Briggs accompagne les films muets de ses imrpvosations.

Entre 1981 et 1984, il a été organiste associé à King’s College, Cambridge University, et étudie avec Jean Langlais à Paris. Il est le premier lauréat britannique du Prix Tournemire du Concours d'improvisation de St Albans International. David Briggs donne plue de 60 concerts par année, sur différents continents.

     
     
 

Bine Bryndorf/Danemark

Née à Elsinore (Danemark), Bine Bryndorf a étudié l’orgue avec Michael Radulescu et le clavecin avec Gordon Murray à l’école de musique the Hochschule für de Vienne et à l’international avec William Porter à Boston et Daniel Roth à Paris.

Bine Bryndorf devient assistante de Michael Radulescu à Vienne jusqu’à 1994, où elle devient professeur attitrée en 2001. Bine Bryndorf a gagné de nombreux prix aux concours d’orgue de Innsbruck, Bruges et Odense, ainsi que lors de compétitions de musique de chambre à Melk et Copenhague (P2 Musique DR). En 1999-2000, elle devient la première artiste en résidence à la Radio Danoise.

Bine Bryndorf enregistre l’œuvre d’orgue complète de Buxtehude.

     
     
 

Neil Cockburn/Canada

Lauréat de nombreux prix et accolades, Neil Cockburn est directeur de musique intérimaire de la cathédrale Church of the Redeemer à Calgary, directeur artistique du Festival d’orgue de Calgary et professeur d’orgue à l’université de Calgary. Son intérêt pour un répertoire très divers est célébré, du récital intégralement constitué de Bach sur des orgues historiques, aux programmes symphoniques sur instrument romantique et aux concerts d’œuvres de musique contemporaine. Il vient de publier un CD de la Messe du  Sixiesme Ton et des trois suites du Magnificat du compositeur français du 17e siècle, André Raison.

     
     
 

Lynne Davis/États-Unis

Originaire de Michigan, Lynne Davis, diplômée avec les honneurs de l’Université de Michigan en performance d’orgue, a par la suite étudié en France avec Mari-Claire Alain et Jean Langlais. Épouse de Pierre Firmin-Didot, fondateur de la Compétition internationale d’orgue de Chartres, le couple a joué un rôle majeur dans la scène musicale française notamment en lançant l’exposition et l’enregistrement des Orgues de Paris en 1992.

La carrière de Lynne Davis a été lancée grâce au premier prix qu’elle a gagné lors de la prestigieuse Compétition internationale d’orgue de St. Albans. Depuis, elle a été jury lors de diverses compétitions, a donnée des concerts, cours de maître et cours sur la littérature et l’histoire de l’orgue.

     
     
 

Jean-Baptiste Robin / France

Jean-Baptiste Robin est un organiste et compositeur français de renommée internationale. Organiste « par quartier » de la chapelle royale du château de Versailles, il se produit en soliste dans une quinzaine de pays d’Europe, en Asie, en Russie, au Canada, en Israël et dans une vingtaine d'états en Amérique du nord. Ses compositions ont été exécutées par de nombreux orchestres et des musiciens parmi lesquels Pierre Boulez, Laurent Petitgirard, Xavier Philipps, François Salque, Romain Leleu ou David Guerrier.

Sa discographie riche et variée reçoit les plus hautes récompenses dont un « Diapason d’Or de l’année ». Disciple de Marie-Claire Alain, Michel Bouvard, Olivier Latry et Louis Robilliard, il a obtenu sept premiers Prix au CNSM de Paris et un Master de composition dans le classe de George Benjamin au King’s College of Music de Londres. Il enseigne actuellement l’orgue au CRR de Versailles.

     
     
 

Silvius von Kessel/Allemagne

Silvius von Kessel est un organiste allemand de renommée internationale. Organiste titulaire de la Cathédrale Erfurt, il est aussi professeur de musique d’orgue à Hochschule für Musik "Franz Liszt", Weimar. Président du Festival Thüringer Bachwochen, le plus important festival de musique classique de Thuringe, Silvius von Kessel est aussi un des membres de la direction artistique du concours d’orgue Bach/Liszt.
Silvius van Kessel, a étudié à Folkwang Hochschule Essen avec le professeur Gisbert Schneider de 1986 à 1991 qu'il a complété avec honneur. Il continua ses études à Paris avec le professeur Olivier Latry, ce qui lui vaut d’obtenir son diplôme de Concertiste en 1994.


     
     
   

Réjean Poirier/Canada

Réjean Poirier a effectué ses études musicales aux conservatoires de Montréal et de Toulouse auprès de maîtres tels Bernard Lagacé, Kenneth Gilbert et Xavier Darasse. Il s'y mérita le Premier Prix du Concours International J.S. Bach de Bruges.

De retour à Montréal en 1974, il fondait, avec Christopher Jackson et Hélène Dugal, le Studio de musique ancienne de Montréal dont il assuma la codirection artistique pendant près de quinze ans. Professeur émérite de la Faculté de musique de l'Université de Montréal, il y a occupé, de 1998 à 2006, les fonctions de doyen. Il a effectué de nombreux enregistrements discographiques, à l'orgue et au clavecin, en soliste et en ensemble.

     
     
   

Carole Terry/USA

Carole Terry est une artiste de renommée internationale, ayant donné des des concerts d’orgues et de clavecin aux États-Unis et en Europe. Elle est connue pour ses enregistrements de musique allemande romantique, et développe une expertise au sujet de la physiologie de l'interprétation au clavier. Carole Terry a participé au Festival d’orgue de bamboo aux Philippines, ainsi qu’à l’Académie Baroque d’Attersee et au Festival de musique de Schleswig-Holstein à Lübeck (Allemagne) en tant qu’artiste et que professeur.

Organiste titulaire et programmatrice pour la Symphonie de Seattle de 2000 à 2003, Carole Terry a participé à l’inauguration du nouvel orgue C.B. Fisk de la salle Benaroya de Seattle.

 Membres du jury préliminaire.

* Les candidats ont été sélectionnés par un jury préliminaire constitué de 5 organistes de grand renom : Christian Lane, Raymond Perrin, William Porter, Régis Rousseau, et William Patricia Wright. 

     
 

Christian Lane/États-Unis

Gagnant du Concours international d’orgue du Canada de 2001 et vice-président de l’American Guild of Organists, Christian Lane est l’un des jeunes organistes les plus talentueux, respectés et polyvalents aux États-Unis.

« Véritable artiste dont la maturité musicale se traduit par un jeu à la fois suave, élégant et emballant » (The American Organist), il a décroché un baccalauréat à l’Eastman School of Music où son mentor et professeur était David Higgs.

Il a par la suite obtenu son diplômed’études supérieures avec Thomas Murray à l’université Yale en tant que boursier de la Robert Baker Scholarship. Christian Lane adore commissionner de nouvelles œuvres et utiliser l’orgue dans un cadre collaboratif. Il se produit régulièrement en concert aux États-Unis, au Canada et en Europe. Il a créé bon nombre d’œuvres commissionnées à divers compositeurs, dont Nico Muhly et Carson Cooman, et il collabore fréquemment avec Jolle Greenleaf, soprano de renommée internationale

     
     
 

Raymond Perrin (Canada)

Né le 10 mars 1956 au Cap-de-la-Madeleine (près de Trois-Rivières au Québec), Raymond Perrin est organiste, chef de chœur et enseignant. Titulaire du Premier prix d’orgue (Conservatoire de Trois-Rivières) en 1978, il a entamé ses études musicales à l’âge de six ans au sein d’un chœur pour enfants.

Au Conservatoire de Trois-Rivières, il a étudié le piano avec Antoine Reboulot et l’orgue avec Bernard Piché et Noëlla Genest. Parmi ses autres professeurs, on compte Raymond DaveluyRéjean PoirierChristopher Jackson, Mireille Lagacé et Harald Vogel. En 1976, alors qu’il étudiait au Festival de musique de Quercy, en France, il a développé ses compétences en direction chorale sous la supervision de José Aquino, chef des chœurs de l’Opéra de Lyon. En 1978, il a remporté le Concours d’orgue John-Robb.

     
     
 

William Porter (États-Unis)

Bien connu en tant qu’interprète aux États-Unis et en Europe, William Porter s’est aussi taillé une réputation internationale grâce à ses talents en improvisation dans une variété de styles allant de la musique ancienne à la musique moderne. Il a participé à plusieurs festivals d’orgue internationaux, dont le North German Organ Academy, l’Italian Academy of Music for the Organ, le Smarano Organ and Clavichord Academy, l’Organfestival Holland, le Göteborg International Organ Academy, le Dollart Festival, le Festival de musique improvisée de Lausanne, le Festival Toulouse les Orgues, le Boston Early Music Festival, l’Oregon Bach Festival, l’Académie internationale d’orgue de McGill, l’Eastman’s Improvfest et le National Convention of the American Guild of Organists.

Il a récemment pris sa retraite en tant que professeur d’orgue, de clavecin et d’improvisation à l’Eastman School of Music à Rochester (New York), un poste qu’il a occupé de 2002 à 2013. William Porter a aussi été membre de la Faculté de musique de l’université McGill à Montréal, où il a vécu de 2004 à l’automne 2015. De 1985 à 2002, il a enseigné l’orgue, l’histoire musicale et la théorie musicale au New England Conservatory à Boston. De 2001 à 2005, il a donné des cours d’improvisation à l’université Yale. William Porter est diplômé de l’Oberlin College (où il a aussi enseigné l’orgue et le clavecin de 1974 à 1986) et de l’université Yale (où il a rempli les fonctions de directeur musical de la Yale Divinity School de 1971 à 1973).


     
     
   

Régis Rousseau/Canada

 

L’organiste Régis Rousseau est diplômé du Conservatoire de musique de Saguenay. Il a reçu de nombreuses distinctions, y compris le Premier prix (orgue) en 1987. Il a poursuivi ses études à l’université Concordia (diplôme d’artiste) et à l’Université de Montréal (doctorat en musique). Il a étudié l’orgue auprès de Robert Girard, Bernard Lagacé et Réjean Poirier. Il a aussi perfectionné ses compétences avec Jean Boyer en France grâce à des subventions du Conseil des Arts du Canada et des ministères de la Culture du Québec et de la France.

Rousseau est un membre actif de la scène culturelle montréalaise depuis plus de 15 ans. Organiste de l’église Très-Saint-Nom-de-Jésus, chef de chœur et professeur d’orgue et d’initiation à la littérature musicale, il a cofondé et dirigé Orgue et couleurs, une initiative qui lui a valu le prix Opus 2001-2002 du meilleur directeur artistique décerné par le Conseil québécois de la musique (CQM). Il a d’ailleurs servi à titre de président du CQM de 2006 à 2008.
     
     
   

Patricia Wright/Canada

Depuis septembre 1986, Patricia Wright est directrice musicale et organiste de la Metropolitan United Church où elle joue sur les plus grandes orgues du Canada, dirige des chœurs d’adultes et d’enfants, gère une série de concerts et supervise une programmation de musique religieuse. En septembre 2010, elle est devenue la toute première directrice musicale désignée de l’Église unie.

Diplômée de l’université Carnegie-Mellon à Pittsburgh, Patricia Wright a aussi obtenu un doctorat en arts musicaux de l’université Yale où elle a étudié au Yale Institute of Sacred Music. Parmi ses professeurs, on compte Donald Wilkins, Charles Krigbaum, Nadia Boulanger, Jean Langlais et Michael Schneider.